1/1
1/1

création.

ALTER EGO (X) défend un théâtre capable de questionner la société d’aujourd’hui à travers des formes multiples.

Le théâtre est un point central pour rassembler différentes visions et différents points de vue. Nous partons du constat qu’il est essentiel de s’inspirer à la fois du contexte actuel mais également historique afin de dépeindre sur le plateau une image du monde tel que nous le pressentons. Il est par ailleurs important de montrer un théâtre qui questionne. C’est-à-dire dépasser une simple critique de la société et proposer des ouvertures pour que chaque spectateur reparte avec son envie, sa propre façon d’agir. Sensible à la vertu onirique que l’art théâtral peut avoir, il nous importe de proposer des créations qui plongent le spectateur dans son imaginaire, lieu de tous les possibles.

Afin de conceptualiser cette vision du théâtre, nous prenons l’acteur d’abord comme un corps sur le plateau. Nous nous inspirons d’un théâtre physique qui met en jeu tant la voix, le corps, que le mouvement.

création X1

LECHE MON COEUR

CREATION OCTOBRE 2021

CONCEPT, MONTAGE, MISE EN SCENE

Julie Crantelle
JEU

Théo Majcher et Julie Crantelle 

DRAMATURGIE ET DIRECTION D'ACTEURS

Fanny Caron

SCENOGRAPHIE ET COSTUMES 

Annatina Huwiler

"Notre maison brûle et nous regardons ailleurs"

Jacques Chirac au Sommet de la Terre de 2002 à Johannesburg

LÈCHE MON COEUR

NOTE D'INTENTION

"Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ! La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l'admettre. Sur tous les continents, des signaux d'alerte s'allument. L'Europe est frappée par des catastrophes naturelles et des crises sanitaires. {…} Prenons garde que le XXIe siècle ne devienne pas, pour les générations futures, celui d'un crime de l'humanité contre la vie." Ces paroles ont fait le tour du monde. Ce discours alarmant, inspiré en réalité par des penseurs et militants de la cause écologique, a été prononcé par un homme politique dont la trajectoire et l’action ne témoignaient pas d’un fort souci environnemental.

 

17 ans, plus tard. 

En 2020. 

Nous nous retrouvons en plein coeur d’une puissante crise mondiale. 

 

Pourtant remplie d’espoir, je regarde ce monde partir à la dérive. La cruauté de l’homme sur la Terre ne connait plus de limites. Les humains ont répandu la violence et la corruption aux quatre coins du monde. Les corps tombent sous les balles des guerres qui font encore rages, les êtres se noient au large des plages pour échapper aux conflits de leur terre de naissance, les personnes LGBTQ+ sont persécutées car on ne tolère pas la différence. Les yatchs et les villas des plus riches brillent de plus en plus et sont équipés de technologies dépassant l’être humain tandis que les abris des plus pauvres se font de plus en plus rares. Les plus puissants placent leurs pions avec précision et détail de manière à accroître leur contrôle de notre terre. Terre qui nous accueille et nous abrite et que nous regardons pourtant brûler et disparaître dans la crainte de perdre la stabilité économique et politique. 

Au milieu de ce chaos, que je pensais déjà à son apogée, la crise sanitaire vient bouleverser nos vies. En quelques semaines, le monde se retrouve barricadé suite à l’épidémie du Covid-19. Quelque chose nous dépasse. Quelque chose là qui nous effraie, est en train de nous transformer. Et je ne peux m’empêcher d’espérer face au monde que nous allons retrouver après le confinement.

 

Peut-être que nous sommes les descendants de Noé et que de générations en générations, nous attendons toujours la fin du déluge ? La pandémie, le choc économique, le dérèglement du monde, nos vies bouleversées… il est urgent d’agir et de repenser le monde. Embarquons dans notre immense arche 2.0, peuplée de toutes les langues de la terre, faite de toute notre diversité. Et, au jour de la décrue, lorsque les portes de l’arche s’ouvriront et que nous mettrons pied à terre, quelle sera le monde nouveau qu’il nous faudra construire ?

Lèche mon coeur invite à une grande soirée dans son arche de Noé où des êtres du monde entier sont conviés. 

Les visages sont invoqués, les voix nous disent la vérité, les urgences de notre monde. Comme un média incessant, les convives boivent leur champagne ou bien leur thé détox et témoignent ainsi de l ’absurdité de not re société noyée dans un flux de paroles inutiles qui en deviennent pour tant principale, dans le monde du paraître, du talk show pour rien dire, de BFM TV pour effrayer.

Julie Crantelle

Retrouvez toutes les aventures d'ALTER EGO (X) sur 

  • Facebook
  • Instagram
1/1